MUSIQUE ET MUSICIENS

Sur cette page je présente mes coups de cœur concernant la musique et les musiciens. J'apprécie particulièrement la musique de chambre en général et le quatuor à cordes en particulier.

J'ai une affection particulière pour les jeunes formations, qui sont généralement pleines d'enthousiasme et d'un très haut niveau technique et musical. Mes préférences se portent sur le quatuor ARDEO, au répertoire vaste et varié, et dont les interprétations remarquables sont rarement égalées. J'ai encore le souvenir ému de leur prestation dans un château du Médoc à l'occasion du festival de quatuor à cordes de Bordeaux en 2012.

J'apprécie aussi tout particulièrement le quatuor VOCE dont les interprétations sont très personnelles mais jamais excentriques; et leur engagement dans le jeu fait vraiment plaisir à voir :  leurs regards complices, nécessaires à la cohésion de l'ensemble, leur bonheur de jouer, les sourires de Cécile Roubin qui semble prendre la posture de l'auditeur tout en assumant parfaitement son rôle d'interprète, sont pour moi une source de joie.

DISQUES

 Un CD consacré à l'intégrale des concertos pour violon de Vieuxtemps est paru chez Fuga Libera : une vraie merveille !

PABLO DE SARASATE : ayez la curiosité d'écouter sur "Youtube" son interprétation de ses "Airs bohémiens", partition virtuose, certes, mais le jeu du compositeur est d'une extrême sobriété, et même étonnante si on la compare à ce qui se fait souvent aujourd'hui.

Et le pianoforte ?

Si vous en avez assez de la sonate au clair de lune de Beethoven, écoutez la proposition de YOKO KANEKO qui l'interprète au pianoforte en compagnie d'autres sonates de ce cher Ludwig, dans un enregistrement paru chez Anima records. Vous allez la redécouvrir ! Et dans la foulée écoutez aussi le Cd qu'elle a enregistré conjointement avec le Quatuor Mosaïques, qui propose une Bal(l)ade romantique sur un instrument de Johann Benjamin Gross. (Laborie Records, distribué par Abeille musique).

VIOLONISTES OUBLIES 

Je regrette fort que de nombreux violonistes compositeurs soient tombés dans l'oubli, ou ne soient connus que des élèves de conservatoire qui travaillent leurs œuvres, lesquelles, hélas, ne seront jamais jouées en public. Giovanni Battista VIOTTI (1755-1824) est l'un d'entre eux. On travaille souvent son concerto N°22, mais les programmateurs de concerts l'ignorent. Il mérite pourtant largement d'être diffusé, de même que d'autres numéros d'opus de ce compositeur qui a eu une grande influence sur l'écriture des concertos pour violon du XIX° siècle. En ce qui me concerne j'ai une tendresse particulière pour son dernier concerto, le numéro 29.

Ceux que l'on appelle -de façon quasi péjorative de mon point de vue- les petits maîtres, méritent souvent une oreille attentive. Carl Ditters von Dittersdorf est de ceux-là. Ecoutez  son premier quatuor à cordes par exemple, il n'a rien à envier à Haydn et à Mozart avec lesquels il jouait en quatuor au poste de premier violon, Haydn tenant la partie de second violon, Mozart à l'alto et J.-B Vanhall au violoncelle.

ET L'ALTO ALORS ?

Les blagues sur l'alto et les altistes qui peuvent être parfois drôles, concourent à faire de cet instrument le vilain petit canard des cordes frottées. Mais ce serait une erreur grossière de passer son chemin. Ecoutez le récent CD que vient de publier Aparté (ref. AP069) qui permet de convaincre les grincheux que l'alto est un sublime instrument, ici dans les mains de Lise Berthaud, en duo avec le pianiste au Adam Laloum. Un vrai bonheur !!!! je l'écoute en boucle et ne m'en lasse pas. Certes la tessiture de l'instrument n'est pas aussi brillante que celle du violon, mais elle gagne en profondeur, en rondeur, et l'agilité et la volubilité peuvent être aussi au rendez-vous. Et le jeu de Lise Berthaud s'offre comme évident, naturel, et  d'une  grande finesse. Elle ne donne  pas l'impression de jouer, la technique s'oublie  et  il ne  reste  que  la  musique. Ce n'est pas donné à tout le  monde

TRADITIONS MUSICALES : Je  travaille actuellement  à  la  rédaction d'un ouvrage sur les  quintettes à cordes du canton d'Appenzell en Suisse. Pour amateurs, je suggère l'écoute de pièces  enregistrées par  le quintette Edelweiss :

http://www.streichmusikedelweiss.ch/musik.htm